Compte rendu de la journée d'étude 2005 du groupe POLDOC

Publié le par Bibliobsession




Attention mon blog a changé d'adresse. Retrouvez cet article ici:

http://bibliobsession.free.fr/dotclear/index.php?2005/11/15/17-compte-rendu-de-la-journee-d-etude-2005-du-groupe-poldoc

comme je ne peux pas faire de redirection automatique...n'oubliez pas de modifier vos liens, vos blogroll, vos favoris!

à très bientôt sur mon nouveau blog!

Commenter cet article

bibliobsession 15/11/2005 16:53

Très juste ma chère couleuvre! L'allumage en règle de Giappiconi face à Poissenot était très spectaculaire...;-)

Concernant l'intégration de tableaux de bords intégrés dans les SIGB pour la gestion des collections, il n'y a guère que Opsys qui s'oriente là-dessus à ma connaissance, en attendant il faut apprendre Excel...
A moins que quelqu'un connaisse un autre fournisseur de SIGB qui présente des fonctionnalités dans ce domaine?

La couleuvre 15/11/2005 13:29

Ah oui tiens j'ai oublié de faire un compte rendu là-dessus moi!

*R. Poll a insisté sur le calcul total des coûts. Aec l'exemple des documents électronique : pour comparer avec les périodiques imprimés, il faut tenir compte aussi des coûts de stockage (espace ou matériel), formation, maintenance. Avec sans doute un gain final avec l'électronique.
*Je retiens de l'intervention de F.Mathon les difficultés de dialogue entre les acquéreurs contractuels et les tentatives de coordination de la BNF. Ainsi que la problématique du transfert du budget d'une année sur l'autre en cas de problème d'approvisionnement (La BNF a le droit pour 10%, les BM et BU pas du tout).
*C. Poissenot a défendu l'idée que les moyennes et grandes bibliothèques étaient peu ouvertes aux demandes des usagers, ce qui expliquerait leur faible fréquentation. (Il s'est fait allumé par T.Giappiconni pour son approche anedoctique et non stratégique de la démarche d'acquisition)
*S.Danis : le consortium Carel, c'est bien quand on a le budget suffissant pour se lancer dans la doc électronique (ou un projet spécialement orienté dessus).
*B.Calenge a présenté des outils pour suivre les dépenses par secteur documentaire et par support. Une question de la salle : pourquoi les logiciels de bibliothèques eux-mêmes n'intègre pas encore de tels modules de gestion des collections ?
*T.Giappiconni a présenté le développement d'une collection comme une série de choix (quels usagers, quels objectifs) avec des outils de suivi. Notamment la cartographie des des usagers par quartiers et aussi, très impressionnant ^^ : l'évolution par année du taux de rotation pour chaque côte validée.